Les Concerts

Comme chaque année, Japan Impact organise plusieurs concerts, traditionnels ou modernes, doux ou rythmés.

(présentation par ordre alphabétique)

Neko Light Orchestra

Neko Light Orchestra

Sa. : 19h30, salle Matsuri / Grande Scène (durée 1h15)
Di. : 12h00, salle Matsuri / Grande Scène (durée 1h30)

Le Neko Light Orchestra vous fera vibrer au rythme de deux concerts, aux ambiances très différentes et aux musiciens différents.

Le samedi, le Neko Light Orchestra jouera son concert Electric Waves, composés de 7 musiciens, aux sonorités très rock, et qui proposera principalement des openings japonais et des musiques de jeux vidéo.

Le dimanche, un concert semi-acoustique sera proposé, où 5 Nekos joueront. Ce concert sera axé sur les musiques des films de Hayao Miyazaki, des génériques en français de dessins animés et un peu de musiques de jeux vidéos.

Soubugen

Soubugen

Sa. : 17h30, salle Kyoto / CM2 (durée 1h)
Di. : 17h00, salle Matsuri / Grande Scène (durée 30 minutes, accompagnés des Taiko)

Le shamisen est un instrument qui se joue seul ou comme accompagnement. Le musicien Suginaka Hisao et la danseuse-chanteuse Yuko Saaya nous viennent directement du Japon et forment le duo Soubugen.

Mélange de chant, danse et musiques traditionnelles japonaises, Soubugen est un groupe qui vous emportera, coeur et âme, pour un moment d’une extrême douceur.

Taiko

Taiko

Di. : 16h30, salle Matsuri / Grande Scène (durée 1h, dont 30 minutes accompagnés par le duo Soubugen)

Depuis 2000 ans, les tambours traditionnels du Taiko ont servi tant pour la religion que la guerre. Ce n’est que récemment qu’ils ont acquis une renommée internationale.

L’incroyable quantité d’énergie, la discipline, morale et physique, en acier, la rigueur, le rythme et la grande puissance pour maîtriser cet instrument en font une Voie à part entière.

TwoBreaths

TwoBreaths

Sa. : 17h00, salle Matsuri / Grande Scène (durée 1h)

TwoBreaths étaient à l’origine deux jumelles passionnées d’animes et de jeux vidéo qui faisaient découvrir leur univers à travers leur harpe, leur flûte irlandaise et leur guitare.

Accompagnées dès l’année dernière d’un batteur, une joueuse d’ocarina s’ajoute cette année au groupe. Toujours dans le but de vous faire frissonner et redécouvrir des musiques d’anime.